Vin de pays

trait

Vins de pays Grignan-les-Adhémar

trait

Découvrez les vins de Pays de la vallée du Rhône Château Bizard.

Qu'est-ce qu'un vin de pays ?

trait

La dénomination de vin de pays, plus connue comme l’IGP (Indication Géographique Protégée), a été mise en place en France dans les années 60. Les vins de pays représentent ¼ du volume de la production vinicole en France, soit 25 % à 30 % selon les années. La région du Languedoc est la principale productrice de vin de pays puisqu’elle concentre à elle seule 80 % de la production, sur les 75 vins de pays français. Château Bizard propose un vin de pays d'exception : le Notre-Dame des Vignes.

Vin de pays : pourquoi cette dénomination ?

L’objectif de cette dénomination est de distinguer les vins produits sans contraintes et les vins dont la production suit des règles strictes afin d’atteindre une certaine qualité.

La dénomination de vin de pays est devenue un véritable atout pour les producteurs, qui peuvent ainsi faire bénéficier leurs vins d’une meilleure réputation et justifier de la qualité de leur production viticole. C’est également un atout pour le consommateur qui pourra ainsi s’assurer de choisir un vin de terroir de qualité.

Les 3 niveaux de dénomination pour un vin de pays

Il existe 3 catégories de dénomination pour les vins de pays, en fonction de l’étendue de l’aire de production.

On trouve d’abord les dénominations régionales comme le Val de Loire, le Pays d’Oc, le Comté Tolosan, la Méditerranée… Elles correspondent aux aires géographiques les plus étendues.

On trouve ensuite 50 dénominations départementales : les vins de l’Hérault, les vins des Bouches-du-Rhône, les vins du Var…

Enfin, on trouve les dénominations de terroir : par exemple dans le département de l’Hérault on trouvera les vins des côtes de Thongue ou encore les vins des Coteaux de Fontcaude.

Quelles sont les règles à respecter pour produire un vin de pays ?

Si la dénomination de vin de pays doit répondre à certaines exigences, les règles restent moins strictes que celles qui ont été établies pour les vins de France ou de Communauté Européenne.

La production de vins de pays ou IGP répond à des conditions précises, notamment concernant l’aire géographique du vignoble, mais aussi concernant les cépages qui entrent dans la composition du vin ou les méthodes de production.

Comme pour les vins AOP, la production des vins de pays est contrôlée par l’INAO. La différence avec les vins AOP cependant est que les vins de pays disposent d’une liste de cépage autorisés plus importante et de rendements maximum par hectares autorisés plus élevés. Selon la zone géographique, le vin de pays devra également respecter une teneur minimum d’alcool.

Enfin, plusieurs paramètres sont suivis de près pour un vin de pays, comme la teneur en  anhydride sulfureux et l’acidité volatile du vin. Les teneurs à respecter dépendent du type de vin (rouge, blanc, rosé). 

Pourquoi choisir un vin de pays ?

Les vins de pays sont majoritairement des vins de cépage, ce qui signifie qu’ils ont été produits à partir d’un seul et même cépage. Vous trouverez d’ailleurs sur les étiquettes des vins de pays le nom de la variété utilisée pour produire le vin. Ces variétés sont souvent des cépages de renommée internationale et que les consommateurs même les moins renseignés connaissent bien, comme le Pinot noir, le Cabernet sauvignon, le Chardonnay, le Syrah, le Sauvignon… La demande en vins mono-cépages est d’ailleurs en forte croissance, en France comme à l’international.

De plus, les vins de pays doivent suivre moins de règles dans leur production que les vins AOC, ce qui laisse aux viticulteurs une plus grande liberté d’expression. Cela permet de créer des vins souvent très intéressants. Pour cette raison, les vins de pays sont loin d’être des vins sous classés !

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser