Agriculture raisonnée

  • texte_image_gauche
  • texte_image_gauche
L’agricuture raisonnée est apparue au début des années 90 mais possède depuis 2002 une reconnaissance officielle.
La lutte raisonnée oppose aux traitements chimiques classiques un traitement adapté à la situation en minimisant les traitements.
Intermédiaire entre le mode de production traditionnel et biologique, elle utilise des matières agro pharmaceutiques, mais sans excès.
Elle se définit comme une viticulture respectueuse de l’environnement et économiquement viable.
L’économie des traitements sur le vignoble est basée sur l’observation météorologique.
Le temps, le vent, la chaleur, l’humidité conditionnent la présence de ravageurs ou de champignons. En anticipant les risques de maladies ou les attaques par les ravageurs, nous recherchons le traitement approprié.
Il va de soi qu’on ne pulvérisera pas dix fois dans l’année si cinq traitements suffisent, à condition qu’ils soient mis en œuvre au bon moment.
Dans la lutte raisonnée, nous accordons une attention toute particulière aux choix des produits utilisés mais également sur les époques d’application.
Les avantages se font sentir en termes de qualité des raisins et par une prise en compte des attentes actuelles des consommateurs en regard de la sécurité alimentaire et environnementale.

Suivez nous sur :