Bizard... quel drôle de nom pour un vin

  • Contenu texte de la page

  • Contenu texte de la page

  • Contenu texte de la page

  • Contenu texte de la page

Producteur de vins Grignan les Adhémar

Bizard était le nom patronymique des propriétaires des lieux au XVIème siècle. Plus tard il donna son nom au lieu-dit. Des recherches généalogiques dans les archives municipales ont permis de retrouver l'existence d'une veuve Claire BIZARD décédée en 1712.

À cette époque plusieurs générations exploitaient une importante magnanerie (culture des vers à soie).

De vieux mûriers plusieurs fois centenaires attestent encore de nos jours la production de fils de soie dans ces lieux. A l'époque pas encore question de VIN.

La première production de vins rouges et vins blancs à Chateau Bizard en Côtes du Rhône date de 1862. On ne parle pas encore de vignes mais de "champs de vigne" au même titre que des champs de pré ou des champs de blé.
En 2010 l'appellation AOC Coteaux du Tricastin change de nom pour s'appeller AOP Grignan Les Adhémar.


L’appellation Grignan-Les-Adhémar


Le long du Rhône, les ruines de la villa du Molard au sud de Donzère,  datées entre 50 et 80 de notre ère, témoignent que le plus grand vignoble de l’Antiquité était situé à proximité de Château Bizard.
Pourtant, lors de la deuxième partie du XIXème siècle le phylloxéra (l’Attila de la vigne) détruisit les 2/3 du vignoble français. Il faudra attendre près de 30 années après cette catastrophe pour que de nouvelles plantations réapparaissent dans la région avec l’adoption de porte-greffes issus de plants américains. La production en Vallée du Rhône ne redeviendra comparable à celle précédent l’arrivée du phylloxéra que vers 1900.
En Drôme Provençale l’appellation Grignan-les-Adhémar est l’une des AOC du vignoble de la Vallée du Rhône. Ce terroir viticole s’étend du sud de Montélimar jusqu’aux contreforts de la vallée du Tricastin comprise entre le Piémont Cévenol (Gard & Ardèche) et le Nyonsais-Baronnies (Drôme – Vaucluse) Cette appellation Grignan-les-Adhémar date de 2010 et se substitue aux anciennes appellations : Côtes du Rhône puis Coteaux du Tricastin.
Le climat est qualifié de méso-méditerranéen avec un net renforcement du mistral et une sécheresse d’été affirmée. Le terroir est composé selon les plantations : de calcaires durs, d’argile, de galets et de sable. Les cépages autorisés sont : Syrah, Grenache noir, Carignan,  Cinsault, Marsanne, Viognier, Roussanne, Grenache blanc.
 Les vins de Grignan-les-Adhémar se caractérisent par l’intensité de leurs arômes, ainsi que par leur élégance,  rondeur,  puissance,  couleur soutenue. Ces vins complexes marqués par une structure tannique bénéficient de spécificités  qui les rendent  distincts des autres appellations de la Vallée du Rhône tant méridionale que septentrionale.
Le vignoble de Grignan-les-Adémar s’étend sur 1730 hectares. La production de 8 millions de bouteilles se répartit en trois couleurs : rouge 70% - Rosé 20 % - Blanc 10 %. Les ventes à l’export sont de 30%.
 

Suivez nous sur :